Les labels bio : info ou intox ?
Femme bras levé vers le ciel au mieux de la nature

Le bio est une tendance de consommation qui a pris une grande ampleur ces dernières années. C'est un type de production qui vise à protéger l'homme et la planète. Il faut dire que face à l'ambition de plusieurs industries à vouloir faire plus de profit qu'à respecter les lois de la nature, l'environnement s'est considérablement détérioré. Avec ce nouveau mode de production caractérisé par l'inscription de labels, on s'attend à de grands changements. Mais tous les labels sont-ils des info ou des intox ?

Qu'est ce qu'un label ?

Dans la production bio, le label est un outil indispensable pour informer les consommateurs de la valeur qualitative de leurs produits. Certains pourraient l'utiliser pour augmenter leur vente. Cependant, il ne doit être attribué qu'à de grandes entreprises, des PME ou des startups qui répondent à tous les critères qu'exigent la qualification. Cela peut être un pictogramme, un logo ou des initiales qui seront imprimés sur l'emballage de chaque produit mis en vente.

A noter qu'une même société de production peut posséder plusieurs types de labels. Il permet d'identifier plus facilement la qualité d'un produit, sa véracité et son homogénéité. En effet, il permet d'éviter l'usage de faux. En effet, habituellement, il n'est attribué que par une entité publique ou privé, national ou international. Ces derniers possèdent généralement une accréditation leur permettant de délivrer cette mention, selon des procédures strictes et impartiales.

Quels sont les conditions générales d'un label bio ?

Plusieurs produits de consommation sont aujourd'hui dotés d'un label pour signifier leur provenance bio. Toutefois, il faut savoir que de vrais produits bio doivent remplir plusieurs conditions au niveau de leur production, de leur contenu et de leur contenant. Au niveau de la production, les matières premières utilisées devraient être issues de l'agriculture bio. Ainsi, l'utilisation de pesticides et d'engrais minéraux sur les champs et l'élevage est interdite. Bio peut également souligner le soutien aux agriculteurs et aux éleveurs, souvent peu considérés. Un acte responsable visant à améliorer leurs conditions de travail.

Au niveau du contenu, il ne doit présenter aucun élément de synthèse ou d'OGM (Organismes Génétiquement modifiés) pouvant avoir des effets néfastes pour la santé et la planète. Pour ce qui est de l'emballage, il doit permettre de préserver l'environnement et faciliter l'application du zéro déchet. Toutes ces conditions devront être vérifiées régulièrement par un audit du label tels qu'Ecocert ou AB (Agriculture Biologique) pour les cosmétiques bio d'Aroma-Zone, par exemple.

Label bio : Comment différencier les info des intox?

Pour éviter les produits bio avec des labels douteux pouvant faire passer une intox, il est indispensable de toujours s'informer sur leur origine. Avec l'évolution d'internet, vous pouvez disposer plus facilement de ces informations. Sinon, il est possible de vous rendre dans les ministères ou entités se chargeant de délivrer les accréditations. Vous aurez ainsi plus de détails sur les cahiers de charges des labels sur lesquels vous enquêtez. Une transparence de production qui se traduit également par ce que les producteurs mentionneront sur leurs emballages.

Soyez à l'affut de chaque ingrédient. Lire chaque étiquette avant d'acheter est aussi un acte responsable. Plus vous obtiendrez des informations sur le produit, plus vous pouvez vous rassurer. Cependant, il vous faudra apprendre à reconnaitre les éléments à craindre comme le parabène en cosmétique. Sur des sites spécialisés comme Aroma-Zone, on vous donne tous les détails sur les produits. Vous pourrez même lire tout ce qui concerne leur engagement qualité. Des informations très utiles pour agir au mieux pour l'avenir de la planète.